Avoir du Style

Dans ce Blog, j’ai déjà fait le lien entre le Personal Branding et la méthode qui permet de construire la personnalité d’un personnage de cinéma ou de théâtre pour que celle-ci soit la plus cohérente et authentique possible. J’y reviens cette fois pour parler de style.

En tant qu’ancienne costumière, je ne peux pas ne pas aborder le sujet de l’apparence vestimentaire. Mais ne comptez pas sur moi pour vous parler de mode. Cela ne m’a jamais vraiment intéressée. Je pense même qu’être à la mode c’est manquer de personnalité. Et qu’avoir du style ça n’a rien à voir avec les tendances de la mode. Comme disait Coco Chanel, la mode, ça se démode, alors que le style, jamais !!!

Ma notion du look s’apparente davantage à une certaine notion de l’élégance et du soin que l’on apporte à son apparence. Je pense qu’on peut être très élégant en étant habillé de façon décontractée. Qu’il est préférable de porter un pantalon à pince bien coupé et un beau pull à col roulé, qu’un mauvais costume et une banale chemise, sous prétexte de code vestimentaire !

Je pense aussi que les femmes ne sont pas obligées de s’habiller de façon austère pour faire bonne impression, ni de se déguiser en homme (sauf si c’est un jeu intentionnel). Ou pire encore, d’utiliser leur sex-appeal pour séduire leur entourage professionnel. C’est dangereux, surtout si à contrario, elle souhaite être reconnue pour leurs talents intellectuels. Car malheureusement, notre société a encore du chemin à faire pour intégrer l’idée qu’on peut être les deux, à la fois « séduisante et intelligente ». Mais cela peut vite changer si les femmes prennent plus de place dans l’univers professionnel.

Il m’est impossible de dire à quelqu’un quel look il doit adopter, car c’est à chacun de le trouver. Comme toute chose, il doit être cohérent avec soi-même et demande de la réflexion. Mais cela vaut vraiment la peine de s’y atteler, car lorsque ce c’est chose faite, notre style est notre meilleure carte de visite.

Notre apparence vestimentaire est notre interface avec notre entourage. Elle nous permet d’influencer le jugement des autres à notre égard et de transmettre une certaine image de soi, chaque fois que nous en avons besoin. Il n’y a donc aucune raison de s’en priver.

Sachez aussi que les personnes s’identifient à celles qui leur ressemblent. Si nous nous présentons à un entretien d’embauche dans une banque en sweet-shirt, jean, basket, il y a de fortes chances que notre interlocuteur ne nous identifie pas comme quelqu’un faisant partie de son univers et qu’il nous rejette, même si nous avons toutes les compétences et l’expérience requise.

Le code vestimentaire du milieu bancaire est plutôt classique (costume noir, gris, marine ; chemise blanche, voire bleue-ciel ; avec peut-être une petite touche d’originalité dans la cravate, mais alors toute petite…). Ce qui peut être formidablement élégant, si on choisit de belles coupes et de belles matières.

Par ailleurs, il vaut mieux éviter d’adopter ce style pour honorer un rendez-vous dans le milieu informatique ou artistique… Ça ne passe pas non plus. Enfin, cela dépend toujours du look adopté et du poste visé. Car le style pourrait en fin de compte se résumer à porter ce qui est approprié à la circonstance.

Lorsque j’aborde ce sujet dans mes séminaires, j’entends souvent l’assemblée s’offusquer et dire que c’est de la manipulation. En effet, il semble qu’il règne une croyance générale sur le fait que l’important c’est d’être soi-même et que les autres ont le devoir de nous accepter tel que nous sommes…

Moi, je dis que cela dépend si on veut vraiment atteindre ses objectifs ou pas… Et puis la panoplie de « soi-même » est tellement variée.

Dans notre société, le naturel n’existe pas, sinon nous nous promènerions nus. L’illusion doit jouer un rôle central dans la réalité que nous créons, car la vérité est moins importante que ce que notre cible considère comme la vérité.

Tout ceci demande un peu d’imagination, d’originalité et surtout de documentation. C’est comme créer différents costumes pour exprimer les nombreuses facettes de notre personnalité tout en gardant notre authenticité. C’est chose simple si nous n’oublions pas que le style le plus pertinent est invariablement celui qui nous met en valeur.

Lorsqu’une personne nous voit pour la première fois, notre image reste gravée dans sa mémoire bien plus intensément que les mots que nous prononçons. Elle peut d’ailleurs très vite les oublier.

Si on prend le cadre d’un entretien d’embauche, un recruteur prend sa décision très rapidement. Il ne se préoccupe pas seulement de notre CV, il cherche à savoir si nous pouvons nous intégrer à l’équipe et l’entreprise, ou pas.

Je ne dis pas que c’est juste, ni que les gens ont réellement la capacité de décoder la personnalité de quelqu’un au premier coup d’œil, mais que c’est ce qu’ils font en général. Alors, on a tout intérêt à avoir la tête de l’emploi, si on veut obtenir l’emploi que nous convoitons.

Ce que nous portons joue un rôle important dans la façon dont nous sommes perçus par les autres. Même si ce n’en est pas le seul facteur, c’est un moyen essentiel pour exprimer notre personnalité dans notre milieu professionnel, qui contribue grandement à notre succès. Notre image nous permet de communiquer sur nos valeurs. Elle est le support de notre crédibilité tout entière.

Sherlock Holmes

Alors, nous avons tout intérêt à prendre soin de choisir ce que nous portons en fonction des intentions que nous avons, pour nourrir nos objectifs. En prenant soin de cela, notre style peut devenir un atout qui nous permettra de faire bonne impression.

Vous l’aurez compris, notre apparence parle de nous au-delà des mots que nous disons et des preuves matérielles que nous apportons pour justifier de nos qualités.

Nous vivons dans l’aire de l’image. Chaque jour, les médias font et défont celle des entreprises et des personnalités. Nous sommes en situation permanente de communication avec notre environnement, nos collaborateurs, nos cibles, etc. Car nous ne pouvons pas ne pas communiquer. Je dirais même qu’un refus de communiquer, c’est aussi transmettre un message.

Je vous invite à prendre cela pour un jeu et à garder votre sens de l’humour. Après tout, ça peut être amusant.

Nous sommes uniques. Et notre image extérieure doit exprimer notre différence tout en respectant une certaine cohérence avec ce que nous voulons que notre interlocuteur pense de nous, car, comme on dit : « nous n’avons jamais deux fois l’occasion de faire une première bonne impression ! »

Une bonne image n’a jamais remplacé une qualification professionnelle, mais ne faisons pas l’erreur de compromettre notre carrière à cause d’elle. Si notre apparence est le premier élément de notre communication, nous devons être certains que ce que nous communiquons à travers ce que nous portons exprime ce que nous souhaitons. Et mettre notre image à notre service, afin qu’elle nous aide à atteindre nos objectifs.

« Comment s’assurer de toujours faire une apparition remarquée ? Tout dépend de la façon dont on veut être remarqué. Cela demande pas mal de discipline… Impressionner qui est la vraie question. »

KARL LAGERFELD

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *