Comment nourrir sa confiance en soi ?

Avoir confiance en soi, c’est un atout majeur pour tout le monde, mais si on veut développer sa Marque Personnelle, c’est encore plus indispensable. Parce que communiquer sur soi, ça veut nécessairement dire : être capable de se mettre en avant, de parler de soi, de ses talents, de ses compétences, de son parcours, de ses atouts, de ce qu’on est certain de pouvoir apporter à un projet, à une équipe, à une entreprise, à un client… Communiquer sur soi, c’est être capable de se vendre et de convaincre ses interlocuteurs, quels que soient la situation et l’enjeu…

Alors, comment faire pour développer sa confiance en soi ?
That is the question !…

Dans cet article vous trouverez des pistes qui vous permettront de faire émerger des ressources du fin fond de vous-même pour nourrir votre fameuse confiance vous. Et si j’ai eu envie de l’écrire, c’est parce que depuis le temps que je suis dans l’intimité des gens (je fais de la formation depuis 1995, du coaching depuis 1999 et du Personal Branding depuis 2006), j’ai constaté que la plupart considèrent que la confiance en soi c’est quelque chose de nébuleux, de quasiment impalpable. Quelque chose qu’il faut pourtant acquérir, sans savoir vraiment de quoi il s’agit, ni comment s’y prendre pour y parvenir.

Les uns pensent que si certains ont la chance d’en avoir, que c’est inné, d’autres en seront toujours dépourvus et pourront passer leur vie à en faire leur quête, sans pour autant s’en approcher… Un peu comme le Graal.

D’autres pensent que la confiance en soi dépend de ce que nous faisons ou pas, et que les conséquences de nos actes ne peuvent qu’être résolument binaire : soit on a confiance en soi, soit on n’a pas confiance en soi…

Pour ma part, j’ai fini par en conclure que la confiance en soi dépendait surtout de l’image que nous nous avons de nous-mêmes et de rien d’autre. Et que nous avons la possibilité de nous inventer comme quelqu’un qui a confiance en lui, par simple décision, si ! si !!

Que pour cela, nous avons besoin de sortir du paradigme que nous avons construit nous-mêmes, ou que d’autres nous ont incités à construire… Un paradigme fondé sur de la peur et sur des croyances que l’on peut aisément déconstruire si on s’en donne la peine. Faut-il en avoir l’intention, après en avoir compris l’avantage !

Si j’affirme cela, c’est parce que j’ai constaté que les choses ne sont pas binaires, comme on a tendance à le penser. On ne peut pas dire d’une personne qu’elle a ou qu’elle n’a pas confiance en elle. Techniquement, ça ne veut rien dire. Parce qu’il y a certainement des domaines dans lesquels elle a confiance en elle, alors que d’en d’autres pas. Et puis tout cela, ça n’est pas du domaine de l’avoir, mais de l’être. Il n’y a rien à trouver, mais quelque chose à faire émerger, à être. Quelque chose à révéler et qui existe au fond de soi.

Je préfère donc dire qu’il faut savoir se faire confiance.

D’ailleurs, vous êtes-vous déjà demandé quels sont les domaines dans lesquels vous vous faites confiance et pourquoi ?
Ou quels sont ceux dans lesquels vous ne vous faites pas confiance et pourquoi ?
(Vous devriez faire une pose dans la lecture de cet article et prendre le temps de répondre à ces deux questions.)

Malheureusement, la confiance que nous avons envers nous-mêmes n’a que peu de rapports avec nos talents et nos compétences réelles. Il y a tellement de génies qui restent dans l’ombre que c’est triste à en pleurer.

Il ne suffit pas d’avoir confiance en certaines de ses capacités pour avoir confiance en soi. Comme je l’ai écrit plus haut, cela relève davantage de l’opinion que l’on a de soi-même que de ses capacités réelles. Ceux qui sont reconnus et qui ont du talent n’ont malheureusement pas toujours confiance en eux, car… tout dépend de ce qu’ils pensent d’eux-mêmes… D’où l’importance de se faire confiance, bien plus que d’avoir confiance. J’ajouterais aussi que cela dépend de ce que leur entourage pense d’eux-mêmes.

Pourquoi les autres ont-ils de l’influence sur notre niveau de confiance ?

Simplement parce que nous cherchons bien trop souvent à être appréciés par ceux qui nous entourent et que nous attachons beaucoup trop d’importance à ce qu’ils pensent à propos de nous… Un phénomène qui a été fortement amplifié par les réseaux sociaux, du fait que tout ce que l’on exprime sur ces médias est soumis à l’approbation ou à la désapprobation des autres.

Alors, si vous voulez améliorer l’estime que vous avez de vous-même, vous devez apprendre à vous détacher de ce que les autres pensent de vous (voir « L’allégorie de la grenouille« ) et veiller à vous entourer de personnes qui croient en vous.

Vous pouvez aussi chercher à transformer l’opinion qu’ils ont de vous, mais ça n’est pas si simple, car malheureusement, pour ceux qui sont les plus critiques, vous n’en ferez jamais assez. Sachez pourtant que leur opinion à votre égard n’est que le reflet de leur propre monde intérieur. Que cela n’a donc rien à voir avec vous, mais avec eux-mêmes. Alors, il n’y a pas de quoi vous offusquer.

Parfois, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous séparer de ceux qui sont agressifs ou manipulateurs et qui ne vous estiment pas à votre juste valeur, parce que certaines personnes ne seront jamais convaincues que vous valez quelque chose. Et ça restera toujours comme ça… Vous acharner à tenter de les convaincre ne sera qu’une perte de temps et ne pourra aboutir qu’à du désamour de soi.

Consolez-vous en comprenant que chacun d’entre nous réagit à sa propre façon de voir les choses et  comme je l’ai écrit, cela n’a rien à voir avec vous. Rien du tout !!!

Parfois, vous pourrez aussi vous rendre comte que si une personne ne croit pas en vous, c’est parce que vous ne croyez pas en vous-même (du coup, vous avez la solution 😉 ).

Apprenez à ne pas prendre les choses de façon personnelle

Peu importe ce que les autres vous renvoient ou vous disent, si vous cessez de réagir de façon personnelle aux opinions que votre entourage émet à votre égard vous vous préservez de souffrances totalement inutiles et vous cessez d’en être victime. Apprenez à vous détacher de ce que les autres pensent de vous et votre confiance en vous fera un bon en avant énorme !

Les gens ont des opinions sur tout et sur tout le monde, et ils pensent que leurs opinions ont une valeur quelconque, mais il n’en est rien (même si certaines de ces opinions dirigent le monde). Elles ne sont pas réelles. Ce ne sont que des opinions.

Avant, tout le monde pensait que la Terre était plate, ou que les êtres humains ne pouvaient pas voler et que s’ils le faisaient, ils exploseraient. D’éminents scientifiques en ont même fait la preuve 😉

Il en va de même pour ce qui concerne ce que les gens pensent de vous. En réalité, ils se fient à la manière dont ils se représentent ce que vous êtes et je le répète, cela n’a rien à voir avec qui vous êtes réellement. Et surtout, cela ne devrait pas influencer ce que vous pensez de vous-mêmes.

Oui, je sais, c’est plus facile à écrire qu’à faire. Moi-même, j’ai été longtemps dépendante du regard que les gens avaient sur moi. Comme je l’ai écrit dans ce Site, je suis dyslexique et durant toute mon enfance, j’ai souffert de l’opinion que les personnes de mon entourage avaient de moi. Mes parents, ma famille et mes professeurs, tous doutaient de mon intelligence et j’ai dû me défendre pour prouver ma valeur. Mais surtout, j’ai dû me battre avec moi-même, car tous ces gens m’avaient comme contaminée et j’ai démarré ma carrière avec un niveau d’estime de moi au plus bas.

Alors, plus que quiconque, je sais que peu importe ce que vous avez vécu par le passé et la personne que vous êtes aujourd’hui, vous pouvez sans aucun doute apprendre à cultiver l’estime que vous avez de vous-même en commençant par développer la confiance que vous vous faites. Cela doit devenir un objectif personnel.

Pour avoir confiance en soi, vous devez vous convaincre de l’importance que cela a pour vous en admettant que cela définît les fondations de votre réussite personnelle et professionnelle.

Vous devez trouver un intérêt profond à cultiver votre confiance en soi et vous engager (surtout vis-à-vis de vous-mêmes) à déblayer le terrain de tout ce qui encombre ce que vous pensez de vous. Vous concentrer sur vos réussites et vous servir de vos échecs pour apprendre et avancer.

Ayez une vision claire de ce que vous voulez accomplir dans la vie

Sachez ce que vous voulez réaliser, tant au niveau personnel que professionnel, et ayez l’intime conviction que vous avez tous les atouts en votre possession pour y arriver.

En réalité, il n’est pas si difficile de faire émerger vos atouts. Vous pouvez commencer par prendre le temps de vous interroger sur vos talents et vos points forts. Vous pouvez faire des tests. Vous pouvez aussi interroger votre entourage, car souvent, vos proches (ceux qui vous estiment) vous connaissent bien mieux que vous ne l’imaginez.

Osez leur demander quels sont vos talents, vos forces.  Ce qu’ils aiment particulièrement chez vous. Sur quoi pouvez-vous compter pour améliorer votre confiance en vous ?

Attention ! Ne tombez pas dans le piège « des points à améliorer » sur le plan global. On s’en fiche totalement. Sauf si vous avez déjà une bonne pratique dans le fait de ne pas prendre les choses personnellement…

Mettez de l’intégrité dans votre vie

Pour illustrer cela, je vous invite à regarder l’impact que le manque d’intégrité a sur soi (l’intégrité étant à l’opposé de la procrastination).

Chaque fois que nous ne faisons pas ce que nous avons dit que nous ferrons, chaque fois que nous manquons à notre parole, que nous ne tenons pas nos engagements (même si ceux-ci n’ont été pris qu’envers nous-mêmes). Nous grignotons un peu de notre confiance en soi. Et à force, il ne nous reste que des os à ronger… contre soi.

Avoir de l’intégrité n’a rien à voir avec les autres, même si la plupart du temps, les gens aiment ceux sur qui on peut compter. Avoir de l’intégrité a à voir avec soi. L’idée, c’est d’être capable de se regarder dans la glace avec fierté.

Et finalement, j’ajouterais que le meilleur de tous les atouts, c’est de :

Avoir la conviction profonde que vous allez y arriver !

Et si, de temps à autre, vous vous lanciez des défis, afin de découvrir vos capacités et de savoir ce dont vous êtes capables ?

Jetez-vous à l’eau et apprenez à briser vos routines pour amorcer un cercle vertueux qui vous révélera à vous-même.

Pour avoir confiance en soi concentrez-vous sur vos réussites et servez-vous de vos échecs pour avancer.

Prenez quelques risques afin de pouvoir analyser ce qui a marché pour vous, sans pour autant vous accabler si vous ne réussissez pas. Sortez de votre bulle de confort et osez vous faire remarquer.

Relativisez vos échecs et allez jusqu’à en tirer de bonnes leçons, car même les plus doués se sont plantés (voir cette vidéo). Sachez vous servir de vos expériences pour rebondir. Même si « échouer » est toujours une option possible, ne pas se lancer est la pire des déceptions, car elle nous amène à avoir des regrets (très mauvais pour le cœur 😉 ). Seuls ceux qui ne tentent rien ne se plantent jamais.

Apprenez à digérer rapidement vos coups durs en prenant du recul sur les événements et en analysant les causes de vos échecs, afin de progresser. Et assumez vos responsabilités sans victimiser.

Pourquoi ne pas commencer par vous lancer des défis personnels, afin de vous entraîner à dominer vos peurs et à dépasser certains de vos blocages ? Parler en public, négocier, mener un projet jusqu’au bout sont autant d’épreuves qui peuvent être facilement dépassées si on les prend à bras le corps et qu’on s’en occupe vraiment.

A vous de jouer, faites-vous confiance !

Tout savoir sur le Programme de Coaching Individuel sur la confiance en soi en cliquant ICI

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.