Cultivez sa différence

La meilleure façon de prendre votre place dans votre environnement professionnel, c’est de miser sur votre différence, sur ce que vous avez d’unique par rapport à vos pairs et à vos concurrents. Car, si vous souhaitez développer votre notoriété, c’est votre différence qui deviendra votre atout principal. Mais faut-il encore l’avoir identifiée et savoir la mettre en avant ? Le processus du Personal Branding permet cette introspection et cette valorisation…

Votre différence est étroitement liée à vos talents, mais pas seulement. Certaines personnes ont même mis en avant leur handicap et ont su le transformer en force. Bien sûr, cela demande une bonne dose d’optimisme et une certaine audace pour oser être soi-même lorsqu’on n’est pas comme les autres. Cela demande surtout de cesser de vouloir plaire à tout le monde et de miser davantage sur l’authenticité que sur l’apparence, voire sur la bienséance dans certains cas.

Le handicap n’a pas besoin d’être grand. Le simple fait d’être une femme peut en être un dans certains milieux. Les façons de réagir face à ce genre de situation sont nombreuses. Vous pouvez vous résigner ou en jouer, si cela vous amuse et que cela apporte quelque chose à vos ambitions et votre projet de vie.

Dans son livre L’art de la guerre, Sun Tzu* nous dit qu’il faut savoir tirer avantage du terrain auquel nous sommes confrontés. Savoir faire avec…

Selon lui, cinq points régissent la réussite et doivent être inclus dans les phases de préparation de n’importe quelle tactique.

Le TAO : votre moralité et la motivation qui est à l’origine de vos actes.

Le TIEN : le timing. À certains moments, il est nécessaire de passer à l’action ; à d’autres, il est préférable d’attendre.

Le DI : le terrain. L’étude des obstacles que nous avons à surmonter et de la distance que nous devons parcourir pour atteindre nos buts.

Le JIANG : les qualités de leader. Selon lui, être sage, confiant, bienveillant, courageux, strict.

Le FA : la méthode ou l’art de diriger.

J’aimerais m’attarder un peu sur l’étude du terrain, car il me semble que c’est principalement sur ce point que nous avons quelques lacunes.

« La Terre comporte le loin et le proche, le danger et la facilité, des terrains vagues et des cols étroits. Tous détermineront vos chances de vie et de mort. » Sun Tzu*

Sun TzuÉtudier le terrain, le domaine dans lequel nous évoluons, est une chose que nous faisons rarement. Cela ne concerne pas exclusivement notre environnement extérieur, mais aussi nos « ennemis », nos « soldats », nous-mêmes et tout ce qui constitue les atouts qui nous permettront de « gagner la guerre »*. Bien souvent, nous « faisons avec » et nous contentons de saisir les opportunités qui se présentent à nous, au gré des situations, sans vraiment mettre en place de stratégies qui nous permettront d’obtenir ce que nous voulons.

Notre originalité, notre capacité à ouvrir de nouvelles voies, font de nous des personnes uniques. Nous apportons de la valeur là où règne l’uniformité. Et nous sommes à même de remettre en question ce qui est acquis et visons ainsi à l’amélioration des choses, même si ce n’est pas toujours si simple.

Réfléchissez à ce qui vous rend si spécial afin de vous démarquer de ceux qui semblent, apparemment, faire un travail comparable au vôtre.

Quels atouts possédez-vous pour vous distinguer des autres ?

Osez identifier les traits de caractère, ainsi que les connaissances qui font de vous un être unique. Et pensez déjà à récolter quelques exemples qui pourront illustrer vos atouts.

En effet, ce sont des arguments essentiels lorsque vous chercherez à vous mettre en avant, car ce n’est pas seulement votre valeur ajoutée qui convaincre les autres, mais principalement votre différence. Et vous avez tout intérêt à savoir la défendre.

Pour vous démarquer, vous devez savoir avec qui vous êtes en compétition, quelle que soit la position que vous avez dans l’entreprise. La compétition est un fait que vous ne devez pas négliger. Bien sûr, vos collègues ou vos concurrents peuvent très bien devenir des partenaires. Mais un sentiment de compétition n’est pas inutile, car il demande à chacun de se surpasser et de mettre en avant son excellence. C’est parce qu’il a toujours eu envie de se surpasser que l’être humain a transcendé et maîtrisé de nombreux éléments. C’est comme pour les entreprises, la compétition entre Microsoft et Apple est une merveilleuse chose pour nous, les utilisateurs. Grâce à elle, nos ordinateurs sont de plus en plus fiables et performants. Sans compétition, pas d’évolution.

Pensez à vos concurrents, actuels et potentiels et établissez la liste des atouts qui sont les plus adéquats pour mener à bien votre mission et réaliser vos ambitions :

  • Qu’ont-ils de commun entre eux, et quelles sont les différences que vous avez avec eux ? ° Sur quels éléments porte la compétition qu’il y a entre vous ?
  • Pouvez-vous identifier une personne en particulier avec qui vous êtes en compétition et quelles sont les différences que vous avez entre vous ?

©Pascale Baumeister – Tous droits de reproduction réservés

*Rappelons que pour Sun Tzu, l’art de la guerre, c’est de ne pas livrer bataille, mais de gagner la guerre en mettant en place des stratégies qui préservent la vie de ses soldats. Et que s’il y a bataille, c’est que nous avons manqué de subtilité et d’intelligence.

Une réflexion au sujet de « Cultivez sa différence »

  1. Très enrichissant..
    Des notions qui changent votre état d’esprit directement après la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *