Le Personal Branding de Christophe Kaprélian

Pas facile de vous parler de Christophe Kaprélian, tellement il y a de choses à dire à son sujet.

J’ai fait sa connaissance il y a quelques années, alors que je m’ennuyais fermement lors d’une réception. J’étais à la limite de vouloir m’extirper et j’ai commencé discrètement à rejoindre le fond de la salle, quand je me suis retrouvée face à un buffet absolument incroyable. Quelque chose comme ça…

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis une sacrée gourmande qui assume entièrement ses petits péchés. Alors, j’ai décidé de rester. Et c’est là que je vis Monsieur Kaprélian pour la première fois. L’air satisfait, il se tenait debout derrière le buffet et j’ai osé lui demander d’un ton, on ne peu plus banal… « C’est vous qui avez fait ça ? ». « Oui ! » me dit-il. Et c’est ainsi que nous avons entamé une petite conversation amicale autour des saveurs et de la gourmandise. Du coup, je suis restée. Et j’ai bien fait, car lorsque la conférence fut terminée et que nous avons obtenu le feu vert des organisateurs, je me suis régalée…

« Madame est servie ! », c’est un nom qu’on n’oublie pas. Et au fil du temps, j’ai croisé les tables de Christophe dans de nombreux évènements, mais pas le personnage. Et c’est Facebook qui nous a réunis à nouveau.

Si je parle d’un « personnage », c’est que Christophe n’est pas banal. Comme sa cuisine et les évènements qu’il organise, il est haut en couleur. Pourtant, ce n’est pas de son look dont j’ai envie de vous parler. Mais plutôt de son univers et de ce qui l’a incité à monter son entreprise.

Christophe Kaprelian Carton

À la question : « Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir indépendant ? », il répond que pour lui c’était une évidence. Alors qu’il travaillait depuis quelques années comme vendeur pour une grande entreprise d’automobile française. Il s’est retrouvé coincé par des procédures et n’a pas eu envie d’être confronté aux limites qu’on voulait nouvellement lui imposer. Alors, très vite il a bâti son projet. Il nous dit même qu’il ne lui a fallu que quelques jours pour le monter, car il n’est pas du genre à rester les deux pieds dans le même sabot… Il faut vous dire aussi que la gastronomie, il est tombé dedans quand il était petit.

Au tout début, « Madame est servie ! » proposait à ses clients de leur livrer à domicile des plats cuisinés provenant de restaurants haut de gamme. 4 ans après, c’est devenu un traiteur d’exception qui conçoit des évènements gourmands pour de très grosses entreprises et des plateaux de cinéma (www.madameestservie.com).

Christophe aime à surprendre en scénarisant tout ce qu’il fait. Il récuse la normalité et sélectionne ses matières premières au grè de ses découvertes et de ses coups de coeur en privilégiant les petits producteurs qui cultivent le gout et la simplicité. Mais ce qu’il aime par-dessus tout, c’est surprendre ses convives avec des choses simples et leur faire re-découvrir des gouts oubliés.

Il est curieux et fasciné par les idées. Son don d’empathie lui permet de se mettre en phase avec ses clients pour leur fournir ce dont ils rêvent.

(Ce que je viens d’écrire ressemble à un gros slogan publicitaire, mais il n’en est rien, Christophe est vraiment comme ça !…)

C’est un homme de passion qui prêche pour tout ce qui est beau et bon. Il aime le rêve et vie dans un monde d’intensité, car il n’y a pas que la gastronomie qui l’intéresse. Tout ce qui fait preuve d’esthétique et d’harmonie trouve grâce à ses yeux. Et il m’a avoué que s’il devait changer de métier, c’est photographe qu’il deviendrait.

Lorsque je lui ai demandé de me parler de son monde idéal, il m’a répondu par le Petit Prince, les films de Michel Audiard, et les livres d’Alexandre Jardin…

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ! »

Ses mots d’ordre sont : Etre Soi !… Oser !… Il dit que c’est notre niveau d’envie qui fait toute la différence. Et qu’il ne faut pas se mettre de limite. Il dit même que les obstacles sont une chance…

« Ce n’est pas parce que les choses sont impossibles qu’il faut les accepter ! »

Et pour faire le contrepoids, je vous dirais qu’il déteste le mensonge, la violence et la haine.

Comme il aime créer du lien et de la convivialité, il a rassemblé tout ce qui le passionne au sein d’un tout nouveau Blog : « Les Rencontres Gourmandes ». Quant à son réseau, c’est grâce à son état d’esprit qu’il l’a constitué.

Pour terminer le portait d’un entrepreneur pas comme les autres, je vous dirais que son animal préféré, c’est le zèbre… tout simplement, parce qu’il est indomptable !

Son conseil à ceux qui hésitent à se lancer : « Arrêtez de regarder ou d’écouter les infos et mettez de côté tout ce qu’on raconte sur la conjoncture et la crise. N’en faites qu’à votre tête et ne lâchez jamais le morceau, quoi qu’il arrive ! Et sachez vous entourer de personnes qui vous portent vers le haut… »

Madame est servie !

Madame est servie !
13, rue Alexandre Charpentier
Paris 17e
+33.1.41.21.21.21
info@madameestservie.com
www.madameestservie.com

 ©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *