Les mots pour le dire

Trouver les mots justes pour parler de soi, se mettre en avant, dire qui on est vraiment, parler des projets qui nous tiennent à cœur, n’est pas simple. On reconnait même que c’est l’une des choses les plus compliquées pour plus de la moitié d’entre nous, car plus on est impliqué émotionnellement et plus c’est difficile. Pourtant, il y a bien des circonstances dans lesquelles il est bon d’être éloquent, et pas seulement dans un cadre professionnel.

Savoir se présenter dans une soirée au milieu de personnes que nous ne connaissons pas vraiment nous permet d’avoir plus de chance de nous faire de « nouveaux amis ». Et même lorsque nous n’avons pas spécialement envie de parler de nous, nous sommes souvent bien obligés de répondre aux questions de ceux qui cherchent judicieusement à éviter de parler d’eux…

Sans oublier que si nous voulons trouver un job, postuler pour un nouveau poste, obtenir une promotion dans notre entreprise… vendre nos prestations lorsque nous sommes indépendant ou entrepreneur. Nous sommes bien obligés de trouver les mots qui auront un impact sur notre interlocuteur et sauront nous rendre intéressants à leurs yeux.

Combien ratent chaque jour des opportunités simplement parce qu’ils ne savent pas défendre leurs idées, prendre la parole et faire en sorte qu’on les écoute avec attentions ? Combien se dégonflent au moindre obstacle relationnel et n’arrivent pas à dépasser certaines limites dans lesquelles ils se sentent coincés ?

Mais pourquoi est-ce si difficile de parler de soi et de présenter ses idées ?

Peut-être que notre éducation y est pour quelque chose et que nous n’avons pas pour habitude de nous dévoiler, d’attirer l’attention sur nous… Certains nourrissent l’idée qu’il est incorrect de se mettre en avant. Que c’est arrogant et considèrent que ne pas parler de soi est une forme de dignité… D’autres ne sont tout simplement pas à l’aise avec les mots, ont le sentiment de ne pas les maitriser et ont peur qu’ils leur échappent… Ou sont tout simplement timides…

On peut trouver des tas de raisons psychologiques à nos problèmes d’éloquence. Mais ma déformation de coach m’incite à penser que ce n’est pas toujours important de connaitre le pourquoi, car tout s’apprend avec de l’entrainement et qu’il n’est jamais trop tard.

Il existe de nombreux livres sur le sujet et tous proposent des astuces intéressantes qu’il est bon de s’approprier. Mais laissez-moi vous présenter en quoi le Personal Branding peut vous soutenir dans votre capacité à exprimer clairement qui vous êtes et ce que vous proposez.

Bien souvent, lorsqu’on cherche à s’exprimer, on s’attache trop vite à la forme et on ne passe pas suffisamment de temps sur le fond.

La forme est évidemment très importante et c’est justement sur ce point que nous devons nous entraîner. Mais sans le fond, ce qui sort de notre bouche peut devenir très vite inconsistant et se dégonfler comme un soufflet dès le moindre écueil.

Si vous étiez commercial, il ne vous viendrait certainement pas à l’idée de vous présenter chez votre client sans connaitre parfaitement vos produits. Et bien là, le produit c’est vous !…

Je reconnais que l’idée de se considérer comme un produit n’est pas très reluisante, mais soyons honnête. Même si nous sommes des génies dans notre job, mais que nous ne savons pas le démontrer, nous risquons de laisser des personnes bien moins talentueuses prendre notre place parce qu’elles savent mieux se vendre que nous. Alors que si vous connaissez parfaitement votre sujet (vous, votre projet, votre cible), vous avez plus de chance de rebondir et de retomber sur vos pieds, quelle que soit la tournure que prennent les choses.

Le processus du Personal Branding s’inscrit dans un schéma de communication que j’aime à présenter sous la forme d’un triangle. Celui-ci nous permet de faire le point sur tous les aspects importants de ce que l’on peut dire. Il doit être parfait et la clarté de notre communication dépend de notre capacité à utiliser chacun de ses éléments pour élaborer notre discours :

  1. Le premier angle concerne nos objectifs et le fait d’avoir une vision claire de ce que nous voulons faire, afin de savoir parfaitement présenter notre projet, nos produits. De parler clairement de nos intentions, de notre stratégie.
  2. Le second angle concerne notre personnalité, nos talents et nos points forts. Notre différence par rapport à ceux qui font, à priori, la même chose de nous. Nos valeurs, nos passions et nos besoins.
  3. Et le troisième angle concerne notre cible. Qu’on soit indépendant ou employé dans une entreprise, il est important de savoir à qui s’adresse notre communication, afin de construire notre discours sur ses centres d’intérêt.

Chacun de ses trois éléments doit être parfaitement étudié et s’il en manquait un ou qu’il n’était pas suffisamment solide, il n’y aurait pas d’équilibre et ma communication risquerait d’être incomplète. Imaginons que je sache parfaitement qui je suis, mais que mon projet ne soit pas clair. Ma communication risque d’être incohérente, même si ma cible est prête à m’écouter. Inversement, imaginons que mon projet soit clair, que je sache parfaitement me présenter, mais que je ne sache pas prendre en compte les besoins de ma cible, ou que celle-ci ne soit pas prête pour mon projet… ce serait bancal aussi ! Et pour finir, même si mon projet est génial, que ma cible est tout à moi, mais je ne sache pas défendre mes compétences et ma capacité à soutenir mon projet… l’issue aurait peut de chance d’être positive.

Toute cette réflexion s’inscrit dans un document très précieux que nous appelons dans le jargon du marketing : notre « Profil de Marque ». Celui-ci réunit tous les points essentiels qui nous permettent de construire notre communication.

Pour ma part, je ne manque jamais de relire le mien chaque fois que je vais devoir parler de moi ou de mes prestations, car cela me permet de me centrer sur l’essentiel. Et oui, même quand on est consultante en Personal Branding, on a besoin de faire régulièrement le point sur soi, sur ses talents, ses valeurs, sa vision, sa mission, sa stratégie (qui peut évoluer en fonction des besoins de sa cible)… car ce n’est pas quelque chose sur lequel on reste centré en permanence…

Alors, à vos Marques !… Prêt !… Partez !…

Le Discours d'un Roi 2

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *