To be or not to be « responsable » ?!

J’écris cet article par rapport à une réflexion que je me suis faite ce matin sur la responsabilité. Je ne pense pas détenir la « vérité » sur ce sujet et je serai ravie que vous me donniez votre avis et votre ressenti 😉

Cela fait plus de 15 ans que j’accompagne et que je coache des personnes pour leur permettre de réaliser leurs projets et leurs ambitions. Parfois (souvent) elles sont bloquées et n’arrivent pas à avancer à cause de l’interprétation qu’elles se font des événements de leur vie et projettent inlassablement ce passé dans leur avenir… (Ce qui m’arrive aussi.)

Elles sont programmées à échouer, parce qu’elles se font une idée préconçue de ce qui pourrait leur arriver et quoi qu’elles aient pu faire dans le passé, celui-ci revient se positionner devant elles, comme attiré par un élastique.

Je constate que nous perdons généralement beaucoup de temps à donner aux événements de notre vie une importance hors de mesure. Je ne veux pas dire pour autant que ce que nous vivons n’a pas d’importance, car certains incidents de notre existence peuvent être tragiques. Pourtant, ce n’est pas ce que nous vivons qui influence les décisions que nous prenons au cours de notre vie, mais plutôt la manière dont nous vivons ces événements : l’impact qu’ils ont sur nous.

La preuve en est que deux personnes ne traverseront pas les mêmes événements de la même manière. La perte d’un proche n’a pas la même influence sur les personnes d’une famille.

Tout fonctionne comme si nous étions pré-programmé à donner telle ou telle importance à un incident. Bien que ce choix soit rarement délibéré, il pourrait l’être. Qu’adviendrait-il si nous considérions que c’est de notre responsabilité de faire des choix qui vont dans le sens de ce que nous voulons réellement créer dans notre vie ?

Être responsable des décisions que nous prenons au cours de notre existence, c’est nous donner la possibilité de faire des choix… De choisir la direction que nous voulons donner à notre avenir en déterminant ce qui est réellement important pour soi.

Autrement dit, nous pourrions considérer que notre responsabilité commence en nous disant que nous avons le pouvoir d’influencer la vie que nous menons en la créant à travers les choix que nous faisons.

Comme si les événements de notre vie nous imposaient une palette de couleur que nous n’avons pas choisi, mais nous sommes parfaitement libres de peindre ce que nous voulons avec. Nous sommes libres du sujet que nous désirons peindre et sommes libres de choisir les couleurs que nous allons utiliser pour le faire, parmi les couleurs qui nous sont imposées. Avec les mêmes éléments, nous pouvons réaliser une œuvre qui respire la joie et le bonheur, ou peindre la tristesse et le malheur.

Nous sommes donc responsables de ce que nous en faisons, car c’est nous qui décidons des éléments auxquels nous allons donner de l’importance et à ceux que nous allons minimiser.

En regardant les choses ainsi, cela revient à prendre conscience que nous avons le pouvoir de créer notre vie parce que nous sommes responsables de ce que nous en faisons.

Toute la difficulté réside dans le faite d’accepter cette responsabilité, car nous ne sommes pas toujours fiers de ce que nous avons fait de notre existence. Et qu’il nous est souvent plus facile de rendre les autres responsables des échecs que nous avons essuyés :

… Je n’ai pas pu faire telle carrière parce que mes parents ne voulaient pas.
… Je n’ai pas réalisé mon rêve parce que les gens ne m’ont pas soutenue dans ce projet.
… Je n’ai pas obtenu tel résultat parce que le marché était en baisse.

Alors que nous nous sentirions bien plus forts et plus responsables si nous osions regarder en face ce qui a manqué de notre part pour réaliser nos projets :

… Je n’ai pas fait telle carrière parce que je n’ai pas eu le courage de faire telle chose.
… Je n’ai pas réalisé mon rêve pour punir mes parents et leur montrer qu’ils n’étaient pas capables de me soutenir dans mes projets.
… Je n’ai pas obtenu tel résultat parce que je n’ai pas fait le nécessaire pour cela.

Être responsable ne veut pas dire qu’il faille nous accabler systématiquement. C’est juste un état d’esprit qui nous donne l’avantage de rétablir une certaine vérité pour faire des choix qui travailleront en notre faveur. Regarder en face le fait que nous n’avons pas eu le courage de faire telle ou telle chose, nous ouvre la possibilité d’apprendre des situations que nous traversons pour avancer et dépasser nos propres limites.

En étant suffisamment honnête pour nous avouer que nous n’avons pas obtenu les résultats que nous voulions parce que nous n’avons pas fait le nécessaire pour cela, nous permet de prendre conscience de ce qu’il nous reste à faire pour obtenir les résultats que nous souhaitons.

Etre responsable ne devrait pas être vécu comme une gloire, ni comme un fardeau. Cela ne devrait pas nous autoriser à juger si ce que nous faisons est bien ou mal, juste ou injuste. Cela devrait simplement nous permettre de prendre conscience de ce qui se passe, des choix que nous faisons et des engagements que nous prenons.

Être responsable, ça commence par la volonté de regarder en face une situation à partir de l’idée que nous sommes celui qui crée ce qu’il fait, ce qu’il a et ce qu’il est. Sans nous permettre de déclarer que c’est une vérité absolue. Mais en considérant « la responsabilité » selon ce point de vue, nous avons trouvé en nous le pouvoir de faire des choix ; d’agir en conséquence de ceux-ci et de prendre notre destinée main pour obtenir ce que nous voulons.

Nous n’avons aucun contrôle sur ce que les autres font. Nous pouvons uniquement chercher à contrôler ce que nous faisons nous-mêmes. Alors, ça serait une bonne idée de prendre les devants pour devenir les acteurs délibérés de notre existence.

Personne ne peut vous rendre responsable, pas plus que vous ne pouvez imposer à quelqu’un d’être responsable. C’est une faveur que nous nous accordons à nous-mêmes, un contexte qui nous donne du pouvoir et qui nous laisse dans la possibilité d’avoir quelque chose à dire dans la vie. Au lieu d’attendre que les événements viennent à nous, soyons responsables de ce qui se passe.

En conclusion, je dirais qu’être responsable est simplement une manière d’être qui nous donne du pouvoir sur notre propre vie…

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *