Les règle du jeu de la démarche réseau

À première vue, développer son réseau de contacts professionnel est une démarche conviviale et simple, car les outils que nous avons à notre disposition aujourd’hui nous permettent de toucher presque tout le monde via Internet. Mais il ne suffit pas d’accumuler des relations sur les réseaux sociaux professionnels pour que les personnes qui sont derrière ces profils ouvrent les portes de leur entreprise, proposent des rendez-vous, ou nous mettent en relation avec les personnes que nous cherchons à rencontrer lorsqu’on veut trouver un job, des partenaires ou bien des clients.

Il faut de l’intentionnalité, de la stratégie et surtout beaucoup de la subtilité pour que nos contacts se transforment en de vraies relations professionnelles. Il est nécessaire de savoir cultiver les liens que nous avons noués avec chacun et de les entretenir régulièrement, comme si on entretenait un jardin. Plus nous en prendrons soin et plus il répondra à nos attentes.

Faire du « réseautage », comme disent nos chers amis québécois, demande, à priori, une certaine mentalité que tout le monde n’aurait pas. Mais si le jeu vous intéresse réellement, il est facile d’en acquérir les fondements.

Sachez que l’ingrédient indispensable à cette démarche est l’authenticité et qu’il n’y a pas que les extravertis qui obtiennent de bons résultats dans ce type de démarches. Parfois, bien au contraire. Si les extravertis ont des facilités pour créer des liens, ils ne sont pas toujours très bons pour les entretenir. Alors que les personnes qui sont plutôt introverties se concentrent sur la qualité des relations, plutôt que sur la quantité. Les deux comportements relationnels sont totalement opposés, mais aussi efficaces l’un que l’autre.

Comment construire un vrai réseau relationnel et l’utiliser pour développer sa notoriété, toucher son audience et prendre sa place dans son environnement professionnel lorsque créer du lien avec les autres ne nous semble pas naturel ? Là est toute la question…

Qu’on aime, ou qu’on n’aime pas réseauter, une chose est sûre, c’est que personne ne peut réussir seul. Et avoir un solide réseau de relations est un excellent levier pour réaliser ses projets, quels qu’ils soient. On démultiplie ses chances de faire évoluer sa carrière lorsqu’on est connecté à un réseau de personnes dynamiques, orientées vers un bénéfice et un développement mutuel. Ainsi que nos chances de réussite grâce à la confiance que nous porte notre entourage professionnel.

Savez-vous qu’aujourd’hui, huit jobs sur dix s’obtiennent par le réseau ?

Avoir une stratégie est indispensable à la mobilité professionnelle. Alors, cela vaut vraiment le coup de faire des efforts et de changer un peu son état d’esprit en apprenant à construire des relations solides et durables avec les gens.

Sachez que c’est l’intention qui fait le plus gros du travail !

Si vous construisez votre réseau dans le but de créer un échange équitable avec les gens, vous réussirez bien davantage que si vous cherchez à les utiliser dans le seul but de réaliser votre projet. Si vous ne construisez pas de réel échange, il ne se passera rien !

Les gens ne sont pas idiots. Ils comprennent facilement les intentions et n’aiment pas avoir l’impression qu’on se sert d’eux. C’est pourquoi il ne faut surtout pas se mettre à réseauter quand on a besoin de quelque chose. La démarche doit être continue.

Si vous entretenez votre réseau de telle sorte que les personnes sentent un retour mutuel, se sentent comprises et en phase avec vous, votre réseau dépassera toutes vos attentes.

Voici quelques stratégies pour nourrir votre réseau de relations de manière à créer un vrai équilibre entre ce que vous apporterez aux autres et ce qu’ils vous apporteront :

  • Saisissez chaque opportunité pour parler de votre activité que vous devez communiquer avec passion. Parler de votre travail avec les personnes que vous côtoyez tous les jours, les commerçants de votre quartier, les personnes que vous rencontrez à l’école de vos enfants, etc. Tout le monde doit savoir idéalement ce que vous faites. Entraînez-vous à l’expliquer en 30 secondes, 2 minutes, 5 minutes, 10 minutes, 30 minutes et même 2 heures (préparez éventuellement une présentation PowerPoint dans cet objectif). Vous devez être parfaitement prêt et entraîné…
  • N’hésitez pas à rejoindre des organisations professionnelles ou des réseaux déjà établis. Il vaut mieux faire partie d’une ou deux organisations professionnelles, occuper un rôle actif et développer de vraies relations authentiques, que vous investir dans une multitude d’entre elles et n’avoir que des relations superficielles.
  • Participez activement en tant que bénévole, ou occuper un poste administratif peut vous permettre de mieux faire connaissance avec les autres membres. Le bénévolat est une très bonne façon de construire des relations professionnelles et d’apporter votre contribution à la communauté. Choisissez un bénévolat qui vous permet d’utiliser vos talents et votre passion.
  • Si vous ne pouvez pas trouver d’organisations professionnelles qui soient en lien avec vos objectifs, créez la vôtre. Sous forme d’une structure physique ou virtuelle. Vous pouvez par exemple créer un forum de discussion online pour que les personnes puissent échanger les sujets qui vous tiennent à cœur. Ou un groupe sur Facebook, LinkedIn, ou Viadeo, etc. Créer votre propre organisation vous apportera une crédibilité immédiate auprès de votre réseau et de votre cible tout en vous permettant de moduler votre implication.
  • Vous pouvez aussi écrire des articles et les publier dans votre blog ou les proposer à une presse spécialisée. Créer une newsletter mensuelle (c’est un moyen fantastique de faire parler vous et de vos passions). Écrivez sur les objectifs que vous voulez atteindre, sur vos centres d’intérêt pour permettre à vos lecteurs de mieux vous connaître et les rallier à votre « cause ». Sur MailJet, c’est gratuit et cela vous permet de gérer facilement vos listes de contact.
  • Identifiez les supports de presse ou internet qui acceptent la publication d’articles rédigés par des auteurs extérieurs. Certains lecteurs pourraient chercher à rentrer en contact avec vous pour approfondir vos idées, et devenir membre de votre réseau par la suite.
  • Ayez votre profil rempli à 100 % sur au moins 1 réseau social professionnel (sur LinkedIn ou Viadeo) et soignez particulièrement votre résumé, étant donné que c’est ce que les gens vont lire en premier. Ces réseaux sont des outils extraordinaires pour booster votre démarche, mais ils ne suffisent pas si vous n’entrez pas en contact directement avec les gens (consultez mon programme spécifique pour apprendre à maîtriser votre communication sur les réseaux sociaux professionnels ICI).
  • Enfin, vous pouvez mettre votre CV en ligne sur un site indépendant, comme Branded.me ou DoYouBuzz pour le personnaliser. Cela vous permettra de vous différencier.

Toutes ces idées peuvent apporter d’excellents résultats, mais pour réussir vraiment, il vous sera indispensable de développer en permanence de nouveaux contacts tout en continuant d’entretenir vos relations existantes.

Souvenez-vous que si vous développez votre réseau juste pour votre propre intérêt, vous n’irez pas loin. Mais si vous le percevez comme un groupe d’entraide mutuelle, votre réseau dépassera toutes vos attentes et deviendra une réussite pour l’ensemble de ses membres.

À vos contacts…

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *