Nos dons naturels

“A tout être humain ont été concédées deux qualités : le pouvoir et le don. Le pouvoir conduit l’homme à la rencontre de son destin ; le don l’oblige à partager avec les autres ce qu’il y a de meilleur en lui.”

PAOLO COELHO

Un don, qu’est-ce que c’est au juste ?

Un don, c’est un talent inné. Une qualité toute particulière que chacun d’entre nous possède. Quelque chose que nous n’avons pas appris, mais qui nous appartient totalement et qui fait partie de notre personnalité.

Je dirais même que c’est quelque chose qu’on ne peut pas désapprendre. Même si nous ne nous en servons pas pendant une longue période, c’est toujours là. C’est une sorte de réflexe spontané qu’on peut difficilement ne pas avoir dans certaines situations. C’est complètement instinctif, c’est en nous, on est comme ça et c’est tout !

Ces dons sont notre empreinte personnelle, notre essence, ce que nous sommes au meilleur de nous-mêmes. Ils définissent notre aptitude à réussir presque systématiquement ce pour quoi nous sommes doués. Et bien souvent, ils sont ce qui nous différencie des autres personnes.

Savoir nous appuyer sur nos dons donne du sens à notre vie, nous apporte de l’énergie, rend notre vie plus simple, plus évidente et nous permet de viser l’excellence. Rien que ça !

Ces dons touchent des domaines très variés et ne sont pas nécessairement spectaculaires. Ce sont ces gestes que nous savons faire depuis toujours et qui nous apportent une grande satisfaction. Pourtant, nous les considérons rarement comme des atouts, car on trouve cela normal étant donné qu’on n’a rien fait pour les avoir et il n’est pas rare que nous ayons du mal à comprendre pourquoi les autres ne réussissent pas à faire ces choses qui nous paraissent si naturelles.

Ceux-ci se manifestent dès notre plus jeune âge et restent en nous tout au long de notre vie. Mais il arrive que nous ne les exploitions pas parce qu’ils ne sont pas reconnus, ils sont même parfois dénigrés, par les personnes ou de la société qui nous entoure ; car ils ne correspondent pas à leurs attentes. Alors, ils peuvent s’étioler en nous, et nous nous retrouvons telle une chenille, prisonnière de sa propre chrysalide. Nul doute qu’il en résulte une certaine frustration.

Quoi qu’il en soit, ne confondons pas dons et capacités, car nous avons tous des capacités créatives, intellectuelles, physiques ou encore relationnelles, mais cela ne veut pas dire que nous avons des dons pour cela.

“Avoir peu d’estime pour soi-même n’est pas de la modestie. C’est de l’auto-destruction. Tenir son authenticité en haute estime n’est pas de l’égoïsme. C’est la condition première au bonheur et au succès.”

BOBBE SOMMER

Du coup, je suis prête à parier que la liste des dons que vous possédez est bien plus vaste que vous ne l’imaginez et il me parait urgent que vous preniez le temps de les identifier pour pouvoir en faire des alliés. Un capital bien à vous que vous allez pouvoir exploiter pour prendre en main votre destinée.

Commençons par regarder le type de dons qui existent.

On peut ranger ceux-ci dans trois catégories : il y a les dons liés au corps, ceux liés au cœur et ceux liés à l’esprit.

Ces trois catégories de dons sont trois formes d’intelligences qui correspondent aux trois centres énergétiques situés sur le corps, que les Chinois ont définis sous le nom de “Tan-Tien”, ce qui signifie “champ de l’élixir de vie”. Le mot “champ” étant employé pour transmettre l’idée que l’énergie vitale corporelle peut être cultivée.

Il y a le Tan-Tien inférieur qui est situé au-dessous et en arrière du nombril, le Tan-Tien médian situé derrière le plexus solaire et le Tan-Tien supérieur qui se trouve derrière un point central situé entre les sourcils. (Pour en savoir davantage sur les Tan-Tiens, je vous invite à consulter des ouvrages sur le Qi Gong).

1. Les dons relatifs au corps

Ils concernent votre capacité à transformer vos émotions de manière kinesthésique que vous exprimez à travers vos sens tactiles, gustatifs, olfactifs, auditifs et/ou votre physique.

Ces dons vous permettent d’appréhender avec aisance l’espace qui vous entoure. Ce qui signifie que vous êtes à l’aise dans des domaines tels que le sport, la danse, etc.

Vous pouvez aussi être quelqu’un de créatif grâce à vos sens qui sont plus développés que ceux de la plupart des gens, ce qui vous permet de vous exprimer à travers n’importe quelle forme d’art, comme : le dessin, la peinture, la sculpture, la musique… ou bien la cuisine, le bricolage, n’importe quelle forme d’artisanat, peut-être même le massage ou le sexe…

On peut dire que vos émotions sont à fleur de peau et que vous avez besoin plus que quiconque de les exprimer physiquement, en utilisant n’importe lequel de vos sens. Il est possible que vous ayez un sens de prédilection, comme il se peut aussi que vous puissiez passer de l’un à l’autre sans problème.

Bref ! Votre intelligence à vous, c’est à travers votre corps et vos sens qu’elle s’exprime. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas de dons dans les autres catégories (cœur et esprit), mais que votre meilleur vecteur d’expression personnelle passe par ce qui est kinesthésique.

2. Les dons relatifs au cœur

Il vous incitent à vous intéresser spontanément aux autres et à nourrir des relations puissantes avec eux. Vous cherchez spontanément à comprendre leurs sentiments et leurs émotions ; êtes en quête d’harmonie et de bonne entente entre les individus, ce qui vous amène à chercher à instaurer du consensus partout où vous passez. On dit de vous que vous êtes empathique.

Vous appréciez tout particulièrement les relations humaines et avez un don pour cela. L’épanouissement personnel des personnes qui vous entourent est très important pour vous. Depuis toujours, vous aimez soutenir et être à l’écoute de vos semblables.

Vous n’avez pas votre pareil pour désamorcer les conflits et le mot “amour” possède un sens très profond pour vous, plus que pour la plupart des gens. Vous aimez réellement prendre soin des autres, pas parce que c’est bien, pas parce que les autres sont susceptibles de vous aimer en retour, mais parce que c’est votre nature. Vous ne concevez pas un mode où c’est chacun pour soi.

Bref ! Votre intelligence à vous, c’est à travers votre cœur qu’elle s’exprime. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas de dons dans les autres catégories (corps et esprit), mais que votre meilleur vecteur d’expression personnelle passe par l’empathie.

3. Les dons relatifs à l’esprit

Grâce à eux, vous avez des capacités intellectuelles hors du commun. Disons-le carrément, vous êtes quelqu’un d’hyper intelligent. Vous cherchez spontanément à comprendre comment fonctionnent les choses, vous avez de grandes capacités de déduction et une logique qu’on ne voit pas habituellement. Instinctivement, vous cherchez à résoudre des énigmes et à faire émerger des solutions en prenant beaucoup de plaisir à cela. Vos dons sont relatifs à l’analyse, à la déduction.

Vous avez un esprit systémique et êtes capable de voir des liens entre les choses, là où les autres ne voient que des éléments distincts. Vous êtes quelqu’un de méthodique, souvent organisé, précis, ce qui vous rend plutôt objectif parce que vous prenez en compte beaucoup de données.

Vous aimez apprendre, étudier, expérimenter, découvrir et comprendre. Vous avez un esprit dit cartésien et considère que les choses peuvent être vraies ou fausses, rarement les deux en même temps, c’est pourquoi vous cherchez à trouver des issues qui étayeront l’un ou l’autre de ses penchants.

Et si vous avez de l’intuition et/ou une l’imagination fertile, comme Einstein, c’est certainement parce que vous êtes aussi connecté à vos centres énergétiques du cœur et/ou du corps.

Bref ! Votre intelligence à vous, c’est à travers votre cerveau qu’elle s’exprime. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas de dons dans les autres catégories (corps et cœur), mais que votre meilleur vecteur d’expression personnelle passe par votre esprit.

Peu importe où se situent vos dons, vous trouverez votre place lorsque vous les accepterez et que vous vous les approprierez !

Souvenez-vous que ces trois types de dons sont liés à trois formes d’intelligences qui sont aussi valables les unes que les autres, même s’il est vrai qu’aujourd’hui notre société privilégie les qualités intellectuelles.

L’important, c’est de nous accepter tel que nous sommes et de lâcher prise sur ce que nous ne sommes pas, afin de faire de nos dons des atouts sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour avancer dans la vie.

On commence à se dévaloriser dès qu’on pense devoir être ce que l’on n’est pas… Et bien souvent, nous avons pris cette habitude lorsque nous étions enfants. Parce que lorsque nous sommes petits, nous cherchons souvent à plaire à ceux qui nous entourent et que nous aimons. Que ce soit nos parents, nos frères et sœurs, nos grands-parents, n’importe lequel des membres de notre famille. Et plus tard, à nos professeurs, aux élèves de notre classe et à nos amis…

Nous avons besoin de leur plaire et de nous sentir appréciés par eux, et tout ça serait fort simple si ces personnes n’avaient pas des attentes à notre égard, ou si elles ne nous jugeaient pas. Mais ça n’est pas comme cela que ça se passe dans la réalité.

Les “autres” ont des attentes à propos de nous et nous jugent… Alors, nous finissons par penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez nous et petit à petit, nous commençons à nous désaimer.

C’est ce désamour de soi qui fait que nous ne nous faisons pas confiance.

Et si vous vous interrogiez sur vos dons naturels et que vous appreniez à vous faire confiance ?

30 jours pour apprendre à se faire confiance et révéler la personne que je suis vraiment

Découvrez mon dernier livre sur la confiance en soi

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.