Profil de Marque « kesako » ???

La première et la deuxième étape du Personal Branding consistent à bâtir ce qu’on appelle son « Profil de Marque » (voir la partie « Se connaître » de la présentation). Mais qu’est-ce que c’est, et à quoi ça sert ?

On peut dire que c’est un document de référence qui nous sert à construire une stratégie de communication cohérente, quelle que soit la façon dont nous devons nous y prendre pour toucher notre auditoire ou notre cible.

Un véritable travail sur soi qui nous permet de réfléchir :

  1. A ce qu’on veut atteindre comme objectif :
    ° En clarifiant sa vision idéale du monde (professionnel, mais pas seulement).
    ° En définissant sa mission, ce à quoi on veut contribuer.
    ° Ses valeurs et ses passions.
    ° Et en clarifiant son offre professionnelle…
    Exactement comme le font les entreprises, et ce, même si nous sommes employés dans une entreprise ou à la recherche d’un emploi.
  2. A faire le point sur notre personnalité :
    ° En identifiant ses atouts (talents, points forts, qualités, traits de caractère).
    ° Sa différence (par rapport à ceux qui font « apparemment » la même chose de soi).
  3. Et à identifier sa cible, son auditoire. Quand je dis identifier, ça veut dire :
    ° Prendre le temps de réfléchir au type d’entreprise dans lesquelles on veut vraiment travailler, et aux personnes que je dois toucher dans ses entreprises pour me faire connaître, lorsqu’on est salarié.
    ° Prendre le temps de créer le profil des personnes qu’on veut toucher si on est créateur d’entreprise et d’évaluer les meilleurs vecteurs de communication utiliser pour l’atteindre.

Et quand c’est fait (oui, je sais que ce n’est pas si simple !), on se retrouve avec un outil très personnel et performant qu’il nous faudra réviser régulièrement, et dont on se servira pour créer par exemple : ses lettres de motivation, préparer son entretien d’embauche ou son argumentaire de vente si on est chef d’entreprise, la présentation de son profil sur Viadeo ou LinkedIn, son « à propos » dans son Blog, construire la charpente de son site web professionnel, etc.

Bref ! tout ce qu’on pourra utiliser pour parler de soi et nourrir sa réputation.

En réalité, c’est un exercice assez gratifiant. Tous ceux qui l’ont réalisé m’ont affirmé que cela leur avait permis de nourrir leur confiance en eux. Et les plus créatifs se sont amusés à utiliser cette base pour se raconter en image (c’est un exercice que j’ai souvent fait faire à des étudiants en pub).

Le dernier point que je voudrais partager avec vous, c’est que pour qu’un plan de communication soit réussi, il faut absolument qu’il y ait un équilibre entre son projet, son identité et sa cible.

Je m’explique…

Imaginons que votre projet soit génial, que vous êtes génial, mais que vous n’avez pas de cible… Il y a peu de chance que ayez du succès, en tout cas pas tout de suite. Pour ma part, j’en ai fait l’expérience lorsque je me suis lancée dans le Personal Branding en 2006. La cible existait, mais elle n’avait aucune idée de ce que c’était. Il m’a donc fallu un certain temps pour la séduire et la convaincre de l’utilité de la méthode. Et j’ai encore du travail à faire pour toucher les entreprises…

Imaginons que vous ayez un projet génial, que votre cible existe et qu’elle est friande de votre offre, mais que vous ne sachiez pas vous mettre en avant ou que vous n’avez pas les talents et compétences auxquels elle s’attend… Si c’est votre cas, je dirais qu’il y a deux solutions : soit vous retournez sur les bancs de l’école (c’est ce qu’à fait une de mes clientes Alexia), soit vous trouvez des acolytes qui ont les compétences que vous n’avez pas (en plus, c’est super de travailler en collaboration avec d’autres !).

Enfin, imaginez que vous soyez une personne géniale, bourrée de talent, que vous soyez un vrai leader et que des tas de personnes vous suivent. Mais que vous n’ayez aucun projet, ou bien que celui-ci ne soit pas suffisamment clair pour qu’ils y adhèrent. Il est clair que vous ne ferez que brasser du vent !

Dernier truc ! Je vous conseille de faire tout cela dans un document sur votre ordinateur, car c’est plus facile à modifier. Et croyez-moi, vous allez le modifier… Peter Montoya, l’un des fondateurs du Personal Branding nous dit qu’il faut environ 2 ans pour clarifier totalement sa marque personnelle… Et c’est effectivement ce que j’ai pu constater la majeure partie du temps.

Alors, y’a plus qu’à !… 😉

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *