Apprendre à me faire confiance en 30 jours

Je suis ravie de vous annoncer la sortie de mon nouveau livre :

“30 JOURS POUR APPRENDRE À ME FAIRE CONFIANCE
ET RÉVÉLER LA PERSONNE QUE JE SUIS VRAIMENT”

Comme ce titre vous l’indique, pour ce quatrième ouvrage, j’ai choisi d’aborder le thème de la confiance en soi, mais pas sous l’angle où on l’entend habituellement.

L’angle sous lequel j’aborde la Confiance en Soi dans mon dernier livre

Dans le cadre du travail de coach et de formatrice professionnelle que j’exerce depuis plus de 20 ans, je partage l’intimité de nombreuses personnes et j’ai pu constater que si la plupart d’entre elles manquaient de confiance en elles, c’est avant tout parce qu’elles ne se faisaient pas confiance. Et ce, même lorsqu’elles étaient expertes dans leur domaine et qu’elles avaient établi la preuve à maintes reprises de leurs compétences et de leurs talents. Elles avaient généralement grandement besoin de se réconcilier avec elles-mêmes. Mieux encore, d’apprendre à être bienveillantes envers elles. C’est pourquoi j’ai choisi d’écrire ce livre et d’en faire un livre d’accompagnement étape par étape sur 30 jours vers la réconciliation avec soi.

La plupart des gens restent très insatisfaits d’eux-mêmes. Même s’il est vrai qu’on rencontre quelques arrogants qui paraissent imbus de leur personne, ils sont finalement assez rares. Et quand on creuse un peut, on se rend rapidement compte que leur attitude suffisante cache souvent un manque d’estime de soi notoire, et que s’ils en font des tonnes, c’est pour faire illusion…

Le fameux syndrome de l’imposteur touche en réalité un nombre incroyable de gens, principalement des femmes, même les plus expérimentés et les plus reconnus dans leur secteur d’activité. Sans oublier tous ces jeunes diplômés qui manquent de cette fameuse expérience que les recruteurs n’oublient pas de leur signifier dès leur premier entretien d’embauche :o((

Beaucoup vivent avec le sentiment qu’il leur manque quelque chose, comme si le plus important dans la vie c’était de toucher la perfection. Et lorsque nous avons le sentiment que nous ne l’avons pas atteinte, nous pensons que nous avons besoin que quelque chose de plus au niveau de notre personnalité, d’apprendre d’avantage ou de trimer encore plus dur pour y arriver.

Bon, j’exagère un chouia, mais à bien y regarder, pas tant que ça !

Quoi qu’il en soit, je ressens toujours une sorte de mal-être chez les gens quand j’aborde le sujet de la confiance, dans le cadre de mes accompagnements, que ce soit en Personal Branding, en Management ou en Communication Interpersonnelle (qui sont mes thèmes de prédilection). Et j’en suis venue à supposer que peut-être là la source de nombreux conflits entre les humains.

Si, si, regardez bien : Si les gens avaient confiance en eux, je veux dire tous les gens, pas juste une petite minorité, est-ce qu’ils permettraient aux autres de les diminuer ? Parallèlement, est-ce que qui que ce soit aurait besoin de rabaisser une autre personne ?

Personnellement, j’ai même l’impression que c’est de pire en pire et que les jeux de pouvoirs entre les individus sont de plus en plus marquants. Peut-être bien que les réseaux sociaux y sont pour quelque chose ?

Ben oui ! Le principe sur lequel ils reposent, c’est de permettre à tout le monde de s’exposer aux regards des autres et n’importe qui peut donner son avis sur tout. Du coup, nous sommes constamment soumis à des évaluations et nous finissons, pour la plupart, à être à l’affût de l’approbation des personnes qui sont souvent de parfaits inconnus. Nous sommes en quête du moindre “like” et du nombre de vues que génèrent nos postes, dès que l’on publie une photo sur Facebook ou Instagram où qu’on relaie une information sur LinkedIn ou sur Twitter. Et ce, même si ça n’est pas important !!!

On passe un temps précieux à vérifier si les gens apprécient ce que l’on publie su son profil. On veut avoir de bonnes notes. Enfin ! pas tout le monde, mais la plupart des jeunes y sont fortement soumis…

Si chacun apprenait à se faire confiance, il pourrait facilement prendre sa place et aurait le sentiment qu’il est utile à quelque chose. Il penserait que s’il possède des talents et des compétences c’est pour en faire quelque chose.

Imaginez ce que serait notre monde si chacun était heureux d’être lui-même et s’il vivait dans un environnement où personne ne se permettrait de le juger, de dire qu’il n’est pas à la hauteur, qu’il ne vaut pas grand-chose. Parce que plus personne n’aurait besoin de prendre le dessus et d’écraser quelqu’un d’autre…

Bon, je rêve un peu là, mais est-ce que vous ne sentez pas comme moi que le manque de confiance en soi est un gros, gros problème, dont on ne s’occupe pas vraiment ?

Je suis bien consciente que pour construire un monde idéal où chacun se ferait confiance, il faudrait qu’on s’occupe du sujet dès le début de notre enfance, mais je ne suis pas certaine que ce soit pour demain.

Alors, voilà pourquoi j’ai écrit ce livre !

Je ne l’ai pas écrit en m’érigeant comme celle qui sait et qui désire convertir ses lecteurs à ses convictions personnelles, même si j’ai planché durant de très nombreuses années sur le sujet avant de sélectionner la série d’exercices que je vous propose dans ce livre, c’est clair que je n’ai pas toujours confiance en moi. Il y a des domaines dans lesquels je me fais parfaitement confiance et dans d’autres où j’ai encore besoin de me concentrer pour lâcher prise et faire le choix de me faire confiance.

30 jours, c’est long et c’est court à la fois, car lorsque ça fait des années qu’on a l’estime de soi dans les chaussettes, on peut penser que c’est totalement utopique de considérer que c’est suffisant.

J’ai longuement médité sur cette question : “Peut-on vraiment changer en si peu de temps ?”

Changer, non, mais se transformer OUI !!! Heureusement, nous évoluons, car nous apprenons à travers les expériences que nous vivons. Et ma conclusion est la suivante :

“la confiance en soi est un choix qui ne dépend que de soi…”

Mais c’est un choix que chacun doit faire constamment, parce que jour après jour nous sommes soumis au regard et à l’approbation de n’importe qui, surtout avec les réseaux sociaux, ainsi qu’à notre approbation personnelle, qui est parfois la plus exigeante que celle de quiconque… jusqu’à ce que cela devienne un état permanent.

Ce livre a pour objectif de vous amener à ce point précis où vous auriez transformé la confiance que vous vous faites et où vous pourrez affirmer intérieurement :

“Je choisis de me faire confiance !”

Pas parce que vous avez des raisons pour cela, ni que vous avez fait vos preuves où avez marqué des points, mais parce que c’est la décision que vous prendrez pour vous-même et pour votre avenir…

Une façon de créer votre avenir à partir de ce que vous voulez et que vous cessiez de vivre le présent et le futur en rapport à ce que vous avez vécu par le passé.

Le concept peut vous paraître compliqué, mais en réalité il est fort simple à partir du moment où l’on vit l’instant présent et que l’on fait en sorte de guérir de son passé. Et c’est tout le processus que ce livre vous permettra de faire.

Par ailleurs, je sais que les choses se transforment plus aisément lorsqu’on s’y attarde. Je connais bon nombre de gens qui n’ont pas confiance en eux, mais qui n’ont jamais rien fait pour évoluer dans ce sens. Le simple fait de prendre la décision de trouver une solution à son problème est un immense pas vers sa résolution ;o))

Comme je l’ai déjà écrit, je rêve d’un monde où chacun pourra prendre sa place et exprimer ses véritables talents pour vivre sa vie pleinement !

Je vous invite à construire ce monde ensemble et ça commence par vous, maintenant !

A plaisir d’échanger avec vous sur ce sujet très prochainement.

Pascale

©PascaleBaumeister – Tous droits de reproduction réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.